Jour 1 : Libérez le lilas!

tumblr_mmjik8CAf91rqjuc3o1_500Pendant une grosse partie de l’après-midi, il y a eu un intermède «fleuriste». À la maison, ma mère a décidé d’abattre l’arbre de lilas. On s’est donc retrouvé avec des pots de fleurs partout (pas qu’on s’en plein, c’est très agréable).

 Notre arbre a été infesté de champignons, alors la mise à mort a été recommandée. Dommage pareil, il était là depuis mon enfance. Pourtant, ce n’est qu’un arbre à lilas. On en replantera un à l’automne.

Au moins, j’ai pu essayer l’équine et la scie électrique. J’ai assimilé plusieurs trucs utiles dans le maniement de ces outils. Pour l’équine, il est préférable d’utiliser la majeure partie de la surface dentelée, comme ça on sauve du jus de bras, et résultat ça va bien plus vite.

Pour la scie électrique, on y va en plusieurs étapes. Premièrement, il faut être stable sur ses jambes. Un de nos pieds tient la branche, qui est accotées sur une surface surélevée. Une main tient la gâchette et l’autre la poignée avant la lame. On accote directement la scie sur la branche. L’outil fait le mouvement de va-et-vient tout seul, alors pas obligé de forcer. Quand toute la lame est rentrée suffisamment dans la branche, on l’avance vers l’extrémité de la lame, et après on fait des mouvements de bas en haut. Pour déterminer la vitesse, on n’a qu’à enfoncer davantage notre doigt sur la gâchette. Et, un moment donné, dépendamment de la largeur, le bout de branche sera coupé. Bingo!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s