Un téléroman avec des cotes d’écoute étranges

35878721202e22116593116bbca46e5aLa Commission Charbonneau est devenu mon nouveau téléroman. Chaque jour, il n’y a de la controverse et des orgueils éclaboussés. Maintenant qu’elle est au rencart pour un mois ou deux, autant faire un article maintenant qu’il ne se démodera pas instantanément.

En cours d’Actualités du Québec et du Canada, on revoit… (shocker)… l’actualité! Et, on dirait que la juge aux vestons variés est toujours au centre de l’actualité. Alors, on peut dire que je suis heureuse (plus de temps pour souffler) et déçue (un bon divertissement de parti pour les Fêtes) de son départ.

On en a eu du divertissement pendant des semaines. On a rencontré des bons petits messieurs avec des drôles de noms : Monsieur TPS, Monsieur 3%, … et surtout les très mélangeant Zambito et Zampino. Sérieusement, le scénariste aurait pu être un peu plus original dans le choix des noms des personnages.

Les premiers épisodes ont été très forts, avec des grandes révélations d’un anti-héros Lino Zambito. Un être totalement torturé qui après avoir été emporté dans le vice s’est repenti. Dans sa chute, il a même réussi à éclaboussé des gros noms, pourtant très connues dans le milieu.

Vers la fin de la saison, il y avait moins de rebondissement; mais la finale était légendaire. Les producteurs nous ont laissé sur notre faim en nous montrant un peu de l’intrigue dès la prochaine saison : une liste de (probablement) coupables.

L’attende sera insoutenable.

Restez sur vos chaises, parce que il y a aura des rediffusions durant tout le congé des Fêtes.    

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s