18, c’est juste un nombre

Dès notre plus jeune âge, on rêve d’atteindre la majorité. 18 ans, le nombre magique. Mais quand tu y arrives, il n’y a plus grand chose d’extraordinaire. Qu’est-ce que tu peux faire à 18 que tu ne pouvais pas faire avant?

Voter?

Oui, mais il faut des élections. Ce n’est pas comme si ça l’arrivait la journée de ta fête.

Acheter de l’alcool?

Oui, mais ce n’est pas comme si ça nous avait empêché de boire de ne pas pouvoir en acheter. Tu demandais à un ami plus vieux et là c’est à toi qu’on va demander. À la limite, il y avait toujours les fausses cartes ou les cartes de quelqu’un d’autre. Ou sinon, tu pouvais toujours espérer qu’on ne te carterait pas au petit dépanneur du coin.

Sortir dans les bars?

Encore là, il y a les bars qui ne cartent pas et ceux où tu peux montrer une fausse carte. On peut le voir par la tonne de filles de 15 ans qui sortent. C’est sûr par contre que ça facilite la vie.

Donner du sang?

Il y a déjà plein de monde qui ne le font pas de toute façon, et ça à n’importe quel âge.

Être (enfin!) considérer comme un adulte à part entière?

Ça c’est archi-faux. Les parents, à par exceptions, ils continuent de nous traiter comme leurs enfants pour qui ils se sentent responsables. Ils vont seulement nous laisser tranquille quand on sera déménagé.  Les patrons, ils continuent d’avoir pleine autorité sur nous. Et la société en générale, elle ne nous considérera juste quand on payera des impôts dignes de ce nom.

Alors, c’est quoi le big deal?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s