Ode à la crème glacée

Oh crème glacée, tu es si savoureuse. Tu fonds tranquillement sur ma langue et je sens tes saveurs  à travers mes papilles gustatives. Oh, je ne pourrais vivre sans toi et ta douce sensation de froideur sur mon palais. Pendant que certains ne te consomment qu’en été lorsque la chaleur les empêche de fonctionner, je sais que tu vaut beaucoup plus. Pourquoi se contenter d’une saison, quand on peut en manger à l’année longue? Même dans un banc de neige, je te déguste avec ardeur et conviction. La chair de poule ne m’arrêtera pas. Peut-être on dira que c’est redondant et que l’habitude aura tôt fait d’atténuer mon envie de crème glacée, mais c’est qu’il ne connaisse pas les milliers de saveurs que tu possèdes.