Le Jour où ma tuque a rendu l’âme

Mon dieu que tout maintenant est rendu pas mal cheap maintenant. Et ça je pourrais en parler longtemps. La quantité de stock qui s’est brisé entre mes mains, c’est incroyable. Mais, bon, outre ma malédiction, ici, ce n’est pas moi qui suis à blâmer.

Non, je ne suis pas un assassin. Elle était seulement à la fin de sa vie.

Hier, ma tuque est morte.

Et oui, je suis en deuil.

Son pompon ne tenait plus qu’à un fil et dès qu’il est tombé, le trou qu’il a laissé s’est agrandi jusqu’à l’impossible.

Ma tuque est devenue un cache cou…

Et, je suis triste.

Toutes les tuques m’abandonnent. Au centre commercial, dans l’autobus ou à l’école, mes tuques m’abandonnent. C’est juste rendu pathétique mon affaire-là.

J’espère au moins qu’elle est heureuse où qu’elle est.