Métier du jour : Pelleteur de charbons pour le TGV

Un déménagement habituel, c’est le 1er juillet avec un camion, un large groupe d’amis et surtout de la pizza. Moi, c’était le 15 août, avec un camion et mon Papa et sans aucun lunch.

Plan de ma journée. Acheter un matelas, une chaise de travail et mon épicerie, ainsi que d’assembler mes meubles. J’étais sur un horaire très   chargé. Et disons qu’être prise à assembler des meubles dans un espace confiné rempli de boîtes en oubliant de manger, ça vient énervant à la longue. Au moins, ce n’était qu’une seule journée. Dans les jours suivants, je vais regretter d’avoir été obligé de faire tout ça aussi vite, parce que je n’aurai rien à faire ou presque jusqu’à temps que l’école commence lundi prochain.

Je me suis ramassée toute seule à 22h dans mes boîtes à essayer de figurer pourquoi je m’avais exilé de même. Hey, faut être folle pour partir de chez vous à dix-sept ans pour aller se perdre dans une petite ville perdue et remplie d’inconnus. Ça va être un beau défi, ouin, j’espère qui en vaut la peine. Est-ce que je peux avoir une médaille au moins?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s