Ce n’est pas la faute de la technologie

J’ai juste appris que je fais partie de la génération Y, ou appelée, chez nos voisins américains, digital natives ou net generation. Elle comporte les bébés de 1982 à 1994. Elle tient son nom d’après la génération X (1959-1981), appelée comme ça par défaut parce qu’elle n’avait rien à faire après la reconstruction de la Seconde Guerre Mondiale. Donc, en résumé, la Sociologie me dit : Vous faites partie d’une bande de suiveux d’une génération de perdus. Merci sociologie!

Bon, sans niaiser, tout le monde le sait que nous connaissons les technologies, surtout que nos aînés nous le rappellent presque tout le temps! Certains d’entre eux sont parfois achalants en nous répétant combien toute cette technologie est mauvaise pour nous.
Et bien, ici, avec plusieurs petites chroniques, j’essaierais de leur dire : Ce n’est pas la faute de la technologie.

Publicités