Jour 32 : Les TsunAMIS, ce n’est pas AMIcal

Quelques heures avant le déluge

Depuis mon départ de Montréal, il n’y a pas vraiment eu de jour où j’ai complètement arrêté. Où rien n’était planifié à l’horaire, et où on pouvait réellement relaxer.

Aujourd’hui, entre deux excursions où j’ai besoin de toute mon énergie, j’ai pu ne rien faire de particulier. Les plages, ici, sont abondantes. Il ne restait qu’à faire notre choix. Nous sommes allés en terrain connu, la playa Hermanosa. Le sable y est très collant. Il ne suffit que de s’y asseoir un peu, et on finit par ressembler à un yéti qui est en vacances.

Mais, bon,  le soleil et le sable étaient chaud, tellement que j’étais cachée en-dessous d’un palmier. La vie était belle, je n’avais rien à faire. Je n’avais qu’à lire La Frousse autour du monde de Bruno Blanchet, que j’ai en passant fini.

Je venais de finir mon livre, et je n’avais qu’autre distraction que Le pèlerin de Compostelle de Paolo Coelho. Et on peut dire que c’est un peu moins drôle à lire. En fait, c’est pas mal plate pour l’instant. En y pensant, je pense que l’univers m’envoyait un signe, car tout d’un coup la marée a montée.

Elle a énormément monté. Ce n’était pas seulement graduel. Ça a été tout d’un coup. Parce qu’on peut dire que ce n’est pas ma lecture qui me distrayait à ce moment-là vous croirez bien.

Alors, comme résultat, j’ai un guide de voyage qui s’il respirait ce serait probablement noyé, des souliers et mes vêtements complètement mouillés, et moi par le fait même et un sac à dos sur la corde à linge. J’ai sûrement fait un bouchon dans les tuyaux de l’hôtel à force d’essayer d’enlever le sable de tous mes biens.

Je croyais que je n’aurais rien à dire aujourd’hui. J’avais tort. Je peux vous parler maintenant que les marées au Costa Rica sont vraiment imprévisibles. Attention les bouts de bois entourant la plage ne sont pas là pour rien. Garder toujours un œil sur l’Océan, en tout cas, maintenant, moi je le watch bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s