Jour 14 : Costa Rica devenu «la côte riche»

Guide indigène et petite québécoise

Je suis en plein milieu de nulle part dans une montagne au Costa Rica. Je m’attendais à un dépaysement total, à mon système de valeurs complètement ébranlé. Je pensais être complètement immergé dans un univers espagnol.

J’étais, vous comprendrez, très déçue quand j’ai vu arrivé par camion nombre de français. Ce n’était plus seulement un ou deux, mais six français qui sont arrivés et ce en plus des deux autres québécoises. Ce n’est pas mêlant, à part John de Toronto, tout le monde parle français parmi les visiteurs. Gros dépaysement, avec ça une des seules choses que j’ai appris, c’est que les Québécois chantaient plus en parlant que les Français. Ah. Bon. Merci de l’information.

Au moins, il en a des sympathiques. Mais, vive le moment où tout

redeviendra à la normal. C’est-à-dire quand on parlera plus en espagnol qu’en français dans la réserve.

Une bonne chose que des Français ont fait à Durika, c’est le reportage de TV5 «Voyager autrement» avec Bruno Blanchette.

Je vous le dit, il nous faut combattre cet envahissement français en territoire du Costa Rica. Nos armes seront nos mots. Et Vlan!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s